× Accueil Espace membre Analyse Articles Indices
Lexique Contact
Action MMA MACD_MME Bollinger Stochastique RSI Chandelier
KERINGRASRASRASNeutre | Signal ↑ : 0.2%NeutreRAS

KERING : 749.8

1j 5j 1m 3m 1a
0.08%0.93%5.62%23.65%47.05%


Evolution annuelle

Min : 464.05Moy : 580.88Max : 752.9

|
749.8


Court terme Moyen terme Long terme
haussehaussehausse

Graphique 1 moisfleche

Graphique 1 anfleche


ajout de note par action réservé aux membres de boursicot

Analyse Boursicot du 16/06/2021

STOCHASTIQUE
Le stochastique (%K) vient de croiser son signal (%D), une hausse devrait se produire sur le titre (à valider par un indicateur secondaire).

SUPPORTS ET RESISTANCES

Support
Résistance
RebondEcart avec le cours
600.885-19.86%
565.634-24.56%
520.43-30.59%


SOCIETE

L’histoire du groupe de luxe KERING débute en 1962, François Pinault fonde alors une entreprise de scierie et négoce de bois, "les Etablissements Pinault".

Suite à une série de placements financiers fructueux dans les années qui suivent, la société va se développer rapidement :
- Vente pour 30 millions de francs de Pinault Distribution (racheté moins de deux an plus tard seulement 5 millions)
- Gain de près de 10 millions de francs dans le marché du sucre
- Achat puis revente de la société La Chapelle Darblay (n°1 français du papier journal) avec une plus-value de plus de 500 millions de francs.

La société fait son entrée à la bourse de Paris en 1988 et poursuit son développement par l’intermédiaire de multiple rachat/fusion. On peut notamment citer, la CFAO (Corporation For Africa & Overseas) spécialisée dans les secteurs automobile, pharmaceutiques, centres commerciaux et produit de grande consommation en Afrique (suite à une OPA en 2012, la CFAO est désormais sous le contrôle de Toyota Tsusho Corporation).

En 1991, Pinault SA rachète Conforama, puis le Printemps en 1992 puis la Fnac en 1994.

A partir de 1999, la société, renommé entre temps "Pinault-Printemps-Redoute", se tourne vers le luxe. L’entreprise rachète ou investi dans des sociétés tel que Gucci et Yves Saint-Laurent en 1999, Bottega Veneta et Balenciaga en 2001. En 2011 c’est l’horlogerie Suisse qui est à l’honneur avec le rachat de Girard-Perregaux et JeanRichard.

En parallèle, le groupe se désengage de la grande distribution avec les cessions de Pinault Bois et Matériaux en 2003, Rexel en 2004, Printemps en 2006, Conforama en 2010, la Fnac en 2013.

En 2013, le groupe prend le nom de Kering (Ker signifiant "foyer" en breton, origine de la famille Pinault).

A fin 2019, le groupe présent dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie réalise un Chiffre d’Affaire réparti entre l’Europe (32%), le Japon (8%), l’Asie-Pacifique (34%) et l’Amérique du Nord (19%).

Historique de cours - KERING

Graphique mensuel Graphique annuel

Positionnement boursier de KERING

Positionnement boursier de KERING Statistique boursier de KERING
Version Beta